Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les-aventures-de-Sophie-dans-l-arctique.over-blog.com

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/

23 Aug

1er coup de stress, 1er échec...

Publié par Sophie Cordon

... et les 2 n'ont en fait rien à voir !!

Donc, commençons par le coup de stress ou "de l'efficacité svalbardienne"... Et non ! Ce n'est pas ironique ! Je pense que beaucoup de gens, surtout anciens collègues et anciens élèves, me considèrent comme quelqu'un de négatif qui râle tout le temps... et j'ai fini par me demander si ce n'est pas ce que je suis vraiment. Mais non ! J'étais négative dans un environnement négatif : je ne supporte pas l'inefficacité et l'inertie face aux dysfonctionnements et je n'ai connu pratiquement que ça au cours de ces 11 années dans ce bahut d'Oslo ! Donc oui, je peux être positive quand ça se mérite... et ça se mérite souvent ici...

Donc reprenons l'histoire du coup de stress. Hier, nouveau tour de sightseeing et après m'être vu proposer un tour à guider en anglais + norvégien :(, j'ai réussi à le refiler à quelqu'un dont au moins une des langues était la langue maternelle. J'ai déjà testé de guider en français + anglais, c'est très sport de jongler entre les 2 avec un timing hyper-serré. Donc, quel plaisir de constater que je n'avais à gérer qu'un minibus avec une personne en chaise roulante + quelques bouts rapportés. Luxe ! Trop de bonheur comme dirait MPiiiiiii !! Donc tout commence bien, seulement 7 personnes à gérer... on commence par un petit tour en ville, timing parfait, arrivée à la galerie de Nybyen pile à l'heure prévue. La chaise roulante doit passer par une porte à l'arrière de la galerie, je gère les 6 bouts rapportés et je fonce ouvrir la-dite porte pour faire entrer la chaise roulante. Et là ! les problèmes commencent... Il y a en fait une micromarche qui n'a posé aucun problème lors des tours précédents, avec des chaises roulantes classiques... mais "mon" passager a une chaise roulante électrique, beaucoup plus lourde. On essaie, avec le chauffeur du minibus, de faire passer la chaise par-dessus la micromarche et là, "crac", un tube reliant une roue au moteur casse. Panique du touriste qui doit partir en croisière sur le Fram pour une semaine 4,5 heures plus tard ! Panique de nous aussi qui nous disons qu'on a fait une grosse boulette et qu'il faut trouver une solution et vite. Pendant ce temps, ne pas oublier de gérer les 6 bouts rapportés qui errent dans la galerie... je ne sais pas combien de traversées de galerie j'ai faites !!!!!!! :(

Et là, le système D svalbardien se met en route:

  • 1ere tentative : aide d'un autre chauffeur de bus... sans succès
  • 2e tentative : prêt d'outils par la galerie : nouvel échec
  • 3e tentative : appel d'un réparateur de LNS qui arrive en 5 minutes mais n'arrive pas à réparer sur place
  • 4e étape : idée géniale : le réparateur part à l'atelier avec la chaise roulante et on se fait prêter une chaise roulante vieux modèle par un hôtel... étape gérée en moins d'un quart d'heure
  • 5e étape : problème : comment déplacer notre touriste maintenant assis sur une chaise normale avec accoudoirs vers cette chaise roulante pourrie dont on n'arrive pas à démonter l'accoudoir ??=> aide d'un 3e chauffeur de bus (le 2e étant parti conduire son bus ailleurs) pour le soulever et le soutenir pendant que j'échange les chaises
  • 6 étape : nous allons au musée où je promène sans problème mon touriste dans sa chaise roulante vieux modèle. Le temps de faire la visite (env 50 minutes), la chaise roulante électrique a été réparée et nous attend à l'entrée du musée
  • 7e étape : départ vers le quai pour que les touristes embarquent sur le Fram, le 2e chauffeur de bus embarque la vieille chaise dans son bus et la rapporte à l'hôtel après avoir largué ses passagers au Fram

C'est pas impressionnant, ça ??? Et tout ça, avec le sourire (de tous... même notre touriste a retrouvé le sien) et beaucoup de transpiration !! Quand je pense aux problèmes de photocopieuses au lycée, je me dis que la débrouille, ça marche mieux ici !

C'est ça, l'esprit svalbard ! Tout le monde aide tout le monde.... sans attendre de contrepartie ! :D

2e point : 1er échec

J'avais, depuis longtemps, le projet de rejoindre une chorale à Longyearbyen... une, parce qu'il y en a en fait 3 mais 2 sont des chorales d'hommes, la 3e est mixte. Donc, le choix s'impose de lui-même. Retrouvailles et reprise de l'activité de la chorale après l'été, ce soir à 18h. Je me pointe, pleine d'espoirs et de motivation... Je fais la connaissance de la nouvelle "rektor" de l'école, ma voisine. On fait des exercices d'échauffement, ça se passe plutôt bien... et puis on passe aux choses sérieuses... un peu, beaucoup trop sérieuses ! En fait, la chorale a un projet pharaonique : "le Messie" d'Haendel ! oups ! pas vraiment "Sancta Lucia" ou "il tape sur des bambous" (ceux qui le doivent comprendront la référence !). On me donne une partition de folie et là, il faut chanter... direct... juste d'après ces gribouillis que je n'ai jamais été capable de déchiffrer, et que je n'ai jamais même compris comme ça peut être possible qu'il y ait des gens qui en soient capables. C'est en fait un séminaire de préparation, animé par un invité de marque, venu tout spécialement de l'Opera d'Oslo, qui nonchalamment, place dans une phrase qu'on est bien sûr pas là pour apprendre à chanter (sous-entendu, on est censé maîtriser !)... et là, je dois clairement reconnaître mon incompétence et je ne vais pas risquer de leur foirer leur projet. Ce n'est pas en 2 semaines que je vais apprendre à lire une partition !! Grosse déception ! je dois renoncer et je rentre chez moi me consoler avec mon Svalbardposten et mon blog!!!!!!!!!!! boooooooooooooouuuuuuuuuuu!! je n'ai plus qu'à chanter sous la douche ! J'aimais mieux la chorale des profs du Lycée, même si elle n'a pas fait long feu ! Pour une fois, je regrette de ne pas être un homme : la chorale d'homme avec le pasteur a l'air d'avoir un registre plus abordable ! On les a même vu, ou plutôt entendu à l'oeuvre à Kroa (bar-restaurant pour les non-initiés) avec les attachiants !... Bon, ça m'aura donné l'occasion d'humidifier mon imper et mes nouvelles bottes de ville (joli concept... j'ai fini par investir vu les conditions climatiques de cet été, en profitant d'une tilbud à la boutique !)

Dernier point, parce que j'ai été assez bavarde pour aujourd'hui... Pourquoi une photo de rose comme photo de couverture??? Non pas un amoureux transi (même pas transi de froid)... juste la campagne électorale qui bat son plein en Norvège et a même réussi à nous atteindre. Je suis contre le principe d'utiliser l'argent d'un parti pour acheter des roses, mais maintenant qu'elles sont arrivées jusque-là, autant que j'en profite ! Surtout qu'on ne peut pas acheter mon vote : n'étant toujours pas norsk, je ne peux pas voter ! ;-) J'aurais préféré qu'on m'offre un yaourt, mais aucun parti ne semble y avoir pensé...bizarre non?? ;-)

1er coup de stress, 1er échec...
Commenter cet article

À propos

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/