Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les-aventures-de-Sophie-dans-l-arctique.over-blog.com

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/

25 Apr

And the winner is...

Publié par Sophie Cordon

Eh oui... ça aura été rapide. Nous avons bien une gagnante, avec la bonne justification en plus. C'est Nat... qui en 4 ans à me subir comme prof, a appris à retenir ce que je dis ! ;-) (et c'est pas toujours malin ce que je dis...) Gratulerer, Nat !

Je vois que certains ont googlé pour trouver la réponse mais cela n'a pas toujours été avec succès ! ;-) Peut-être aussi que les arguments ne sont pas tout à fait les mêmes que pour les perdrix des Alpes et des Pyrénées (qui ne sont d'ailleurs pas exactement les mêmes, je veux entre elles) : la perdrix des neiges de Svalbard est encore légèrement différente.

Donc pour comprendre la réponse, comparons 2 photos, d'un mâle et d'une femelle, prises à la même saison = maintenant (non, rlp, ce n'est pas l'été !). Il faut dire que j'ai eu la chance de croiser un mâle le lendemain le long de mon chemin et que j'avais mon petit appareil avec moi... donc pas une très belle photo mais une photo utile pour la réponse au jeu concours. (Il semble que les perdrix soient tellement occupées à picorer dans le sillage des rennes qui ont viré la neige qu'elles ne se soucient guère de la présence d'une Sophie mitrailleuse).

un mâle
un mâle

un mâle

notre femelle
notre femelle

notre femelle

Il y a en fait plusieurs signes distinctifs :

- une "tache" rouge assez grosse au dessus de l'oeil (ce que Nat a appelé un sourcil, je ne sais pas comment ça s'appelle en fait). Les femelles peuvent aussi en avoir une mais l'été et beaucoup moins marquée

- la bande noire entre le bec et l'oeil : certains m'ont donné cet argument, sans arriver à la même conclusion d'ailleurs. Ce point mérite d'être précisé : les femelles peuvent avoir un trait entre le bec et l'oeil mais il est fin et il s'arrête au coin de l'oeil. Chez les mâles c'est une bande beaucoup plus large et elle englobe l'oeil = elle se prolonge un peu au-delà de l'oeil

- les mâles ont des plumes noires sous la queue (ça a un nom mais lequel ??? Maaaame Bonhomme, hjelp !) Chez la femelle toutes les plumes sont blanches mais on ne voyait pas bien la queue sur la photo.

- après étude plus attentive des photos, notre femelle a une zone  légèrement marron sur "sa joue" gauche... il se peut que ce soit de la crasse ;-) ou les 1ers signes d'un changement de plumage latent (mais ça me paraît tôt) auquel cas rlp avait un éventuel argument mais pas la bonne conclusion. La femelle change de plumage en 1er, histoire d'être bien camouflée au moment de couver et de se balader avec les poussins. le mâle, lui, a du retard à l'allumage ! ;-) Il ne change de plumage que mi-juillet.

Le bilan est que je ne suis pas convaincue de la fonction éducative du blog !

... soupir ...

 

Quelques infos complémentaires pour essayer de vous cultiver :

longueur 30à 35 cm (quand je vous dis que c'est beaucoup plus gros qu'un moineau !)

poids (masse pour les puristes) : 500 à 550 g à la sortie de l'ihiver, 900 à 1200g à la fin de l'automne quand on les chasse... y a plus à manger !

couvaison : 21 jours

poids des poussins à la sortie de l'oeuf : 16 g

Commenter cet article

rlp 26/04/2014 18:23

le défi du jour : une photo d'un piti poussin de 16g ...

Sophie Cordon 26/04/2014 23:54

J'ai des photos de poussins prises l'été dernier mais je ne sais pas s'ils faisaient 16 g !
Connerie de blog, je ne peux pas mettre de photo en commentaire ! :-((((

Nat 26/04/2014 14:16

Yay :-D

Sophie Cordon 26/04/2014 23:54

Så flink du er! :-))

À propos

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/