Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les-aventures-de-Sophie-dans-l-arctique.over-blog.com

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/

04 Apr

le méchant crabe

Publié par Sophie Cordon

On a tous entendu parler du King Crab, le crabe royal (Kongekrabben en norvégien)... une sombre histoire de russes qui ont implanté volontairement le crabe du Kamtchatka sur la côte nord-ouest de la Russie = un déplacement de l'Océan Pacifique/Mer de Béring vers la mer de Barents/Océan Atlantique... rien que ça...

Le tout en toute discrétion, sans rien dire à personne, ni vu ni connu j't'embrouille....

Jusqu'au jour où les pêcheurs norvégiens ont commencé à prendre un mystérieux crabe géant dans leurs filets... du jamais vu... il a bien fallu expliquer comment la bestiole était arrivée là. Parce que, bien sûr, le cracrabe n'est pas resté là où il a été implanté : il s'est mis à proliférer et à se propager le long de la côte... et pour ceux qui ne sauraient pas, le long de la côte, le voisin de la Russie c'est la Norvège.

Toujours plus fort de café, les Russes ont interdit aux norvégiens de faire une pêche intensive, de peur de compromettre la population (de crabes) présente sur leur côte. Vous me direz que les Norvégiens font bien ce qu'ils veulent, mais ce n'est pas si simple... Il y a eu des menaces de représailles sur les accords de pêches entre la Norvège et la Russie. Donc, pour préserver des relations de bon voisinage (un peu compromises ces derniers temps), la Norvège a accepté les conditions, en gros à l'est du Cap Nord. Au début, il n'y avait un quota de pêche que pour la recherche (soit-disant), maintenant le crabe est plus pêché mais dans une limite qui ne met pas en danger la pérennité de la population. C'est devenu un business bien lucratif qui a largement compensé les pertes côté pêche... parce que cette saloperie de crabe bouffe tout sur son passage et en plus, détruit les filets de pêche. A l'ouest du cap nord, pas de quota... l'idée est de ne pas laisser la population se développer de ce côté-là même si des individus ont déjà été repérés.

Bref ! C'était une longue introduction parce que le vilain crabe, ce n'est en fait pas celui-là !! Eh oui ! Il y a pire !! (si si, c'est possible !).

Le grand méchant c'est le crabe des neiges, snow crab, snøkrabbe. Il est beaucoup plus petit que le King crab (5.8 à 16.5 cm pour le mâle, 5 à 10 cm pour la femelle) mais prolifère beaucoup, beaucoup plus vite. Et pourquoi donc ??

1) il est plus petit donc son cycle de vie est beaucoup plus court : il se reproduit beaucoup plus jeune (je sais, le donc est très largement abusif, mais on va simplifier ! je ne suis plus prof, j'ai le droit !)

2) les larves peuvent vivre 2 à 3 mois en suspension dans l'eau. Ce n'est qu'au bout de 2 semaines qu'elles ont besoin de se poser sur un support pour se développer. Le crabe royal, lui, a besoin d'un support dès le début. C'est pour ça que la population progresse de proche en proche le long de la côte. Le crabe des neiges, lui, peut progresser beaucoup plus vite en profitant d'un courant.

3) le crabe royal vit seulement en eaux peu profondes, raison de plus pour rester le long des côtes

Les campagnes de recherche norvégo-russes (ou russo-norvégiennes, comme vous voulez) ont repéré les 1ers specimens le long de la côte de Nouvelle Zemble en 2006.

La question est de savoir comment il est arrivé là. Car, jusque-là, on connaissait sa présence dans l'Océan Pacifique et sur la côte ouest du Groenland. Il paraît très improbable qu'il soit venu "directement" du Groenland vers l'est parce qu'il y a une zone extrêmement profonde (plus de 4000 m) à l'ouest du Svalbard et, logiquement, on aurait dû repérer des specimens à Svalbard avant la Nouvelle Zemble. Non... les cartes de progression d'une année sur l'autre semble montrent une progression d'est en ouest.... aurait-il fait tout le tour de la planète... ou alors est-ce qu'il a été transporté dans les ballasts ??? mystère ! mais le résultat est là !

http://www.imr.no/temasider/skalldyr/snokrabbe/nb-no

la méchante bébète (Photo Havforskningsinstituttet)

la méchante bébète (Photo Havforskningsinstituttet)

carte montrant l'étendue de la population de crabes des mers... bizarrement, même si la carte vient d'un site sérieux, la légende manque ! en rouge, les zones où la densité de population est la plus forte... on s'en doute mais combien ??? (la grande île à droite, c'est la Nouvelle Zemble)

carte montrant l'étendue de la population de crabes des mers... bizarrement, même si la carte vient d'un site sérieux, la légende manque ! en rouge, les zones où la densité de population est la plus forte... on s'en doute mais combien ??? (la grande île à droite, c'est la Nouvelle Zemble)

la carte ci-dessus vient de la dernière campagne = en 2013, on nous a montré une carte de 2012 pour montrer la progression... la différence était saisissante mais je n'ai pas retrouvé cette autre carte sur le web... dommage !

En tout cas, les 2 petites étoiles rouges à l'est de Svalbard, ce sont les 2 1ers specimens jamais observés à Svalbard... il est donc vraiment bientôt chez nous. (mais de là à finir dans nos assiettes...)

Le choix des étoiles rouges est un peu ironique... non ???

 

A noter aussi qu'ils ont observé 10 fois plus de crabes des neiges que de crabe royal pendant leur dernière campagne.

 

C'était long, je sais... mais vous êtes beaucoup plus cultivés maintenant !!!

Commenter cet article

À propos

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/