Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les-aventures-de-Sophie-dans-l-arctique.over-blog.com

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/

28 May

Le paradis des zozios et jeu concours

Publié par Sophie Cordon

ou peut-être plutôt le paradis des ornithologues (et là, je vois que je ne sais plus parler la France parce que j'ai eu un doute : ornithologue ou ornithologiste... il a fallu que je vérifie... j'en perds mon français, faute d'en perdre mon latin parce que n'ayant jamais eu de latin en ma possession, je peux difficilement le perdre !)

Bref...

Je savais qu'il y a beaucoup d'oiseaux ici et plein de gens qui viennent les photographier, mais je ne savais pas à quel point l'endroit où j'habite est spécial et risquons le mot... "unique". Je m'explique : ce qui se passe ici n'est pas représentatif du Svalbard en général, c'est ici en particulier que nous avons une zone particulièrement propice à l'observation des oiseaux ou plutôt propice aux oiseaux et donc à leur observation.

Et pourquoi ??? parce qu'on est juste dans l'embouchure d'une rivière bien étalée, et que cette rivière est une des premières à décongeler après la sortie de l'hiver. Les migrateurs qui se sont un peu trop hâtés, se voient donc contraints de venir ici pour essayer de trouver quelque chose à bouffer. Et si ça fond si vite, c'est en partie à cause de l'activité humaine : la poussière venant de la "route" (piste), les poussières de charbon dues à l'exploitation de la mine et au transport du charbon extrait, font que la neige est sale et plus sombre et donc absorbe plus la chaleur et fond plus vite.

Pour donner une idée, sur une population d'oies à bec court estimée à 70 000, 9 000 viennent s'installer dans l'Adventdalen !

Un autre qui apprécie beaucoup beaucoup les conditions locales, c'est le bécasseau violet. Je l'avais observé sur le rivage mais aussi sur la toundra, et je pensais qu'un oiseau faisait l'un ou l'autre mais non... il fait bien les 2, ça dépend juste des conditions : quand la marée est basse ou plutôt commence à remonter, il trouve plein de choses à bouffer dans la zone dégagée et dans la mer elle-même qui transporte pleins de bestioles.

Comment je sais tout ça ??

Nous avons eu droit à une soirée thématique avec infos sur quand on peut observer le plus d'oiseaux, lesquels... Après le blabla en intérieur, nous sommes allés dans la zone littorale où le club d'ornithologie local a une petite maison servant notamment à l'observation des oiseaux. Je n'avais jamais trop osé m'approcher de cette maisonnette, vieux réflexe de française (ancienne française) respectueuse de la propriété privée : en fait, une partie de la maisonnette est toujours ouverte et accessible à tous pour pouvoir observer l'estran et les oiseaux qui s'y regroupent, confortablement assis et bien au chaud.

Mais le club local a aussi un rôle important : le marquage d'oiseaux (notamment notre fameux bécasseau violet) pour étudier sa migration.

Nous avons donc eu droit à une démonstration de marquage de 2 bécasseaux violets (qui devaient plutôt être verts de peur ou rouges de colère).

Photos à l'appui, je vous explique donc le marquage:

Pour marquer un bécasseau violet, il faut :

- un bécasseau violet, préalablement attrapé grâce à un piège astucieux placé sur le rivage

pièges à bécasseaux

pièges à bécasseaux

bécasseau violet qui s'est laissé piégé dans le piège à bécasseaux violets

bécasseau violet qui s'est laissé piégé dans le piège à bécasseaux violets

- un ornithologue enthousiaste

Le paradis des zozios et jeu concours
Le paradis des zozios et jeu concours

Le marquage :

1ère étape : poser une bague métallique sur une des pattes, en l'occurrence une bague norvégienne venant de Stavanger

la bague, la pose (ok, on ne voit rien), la bague posée, le serrage à la pince et la bague posée
la bague, la pose (ok, on ne voit rien), la bague posée, le serrage à la pince et la bague posée
la bague, la pose (ok, on ne voit rien), la bague posée, le serrage à la pince et la bague posée
la bague, la pose (ok, on ne voit rien), la bague posée, le serrage à la pince et la bague posée
la bague, la pose (ok, on ne voit rien), la bague posée, le serrage à la pince et la bague posée
la bague, la pose (ok, on ne voit rien), la bague posée, le serrage à la pince et la bague posée

la bague, la pose (ok, on ne voit rien), la bague posée, le serrage à la pince et la bague posée

2e étape : poser une bague en plastique coloré pour qu'on puisse voir de loin que l'oiseau a été marqué. La couleur, orange, montre que l'oiseau a été marquée ici, à Longyearbyen.

la bague orange, le bécasseau violet désespéré qui se demande "quand est-ce qu'on va me foutre pla paix", la pose de la bague, le serrage et le résultat, bien visible de loin
la bague orange, le bécasseau violet désespéré qui se demande "quand est-ce qu'on va me foutre pla paix", la pose de la bague, le serrage et le résultat, bien visible de loin
la bague orange, le bécasseau violet désespéré qui se demande "quand est-ce qu'on va me foutre pla paix", la pose de la bague, le serrage et le résultat, bien visible de loin
la bague orange, le bécasseau violet désespéré qui se demande "quand est-ce qu'on va me foutre pla paix", la pose de la bague, le serrage et le résultat, bien visible de loin
la bague orange, le bécasseau violet désespéré qui se demande "quand est-ce qu'on va me foutre pla paix", la pose de la bague, le serrage et le résultat, bien visible de loin
la bague orange, le bécasseau violet désespéré qui se demande "quand est-ce qu'on va me foutre pla paix", la pose de la bague, le serrage et le résultat, bien visible de loin
la bague orange, le bécasseau violet désespéré qui se demande "quand est-ce qu'on va me foutre pla paix", la pose de la bague, le serrage et le résultat, bien visible de loin

la bague orange, le bécasseau violet désespéré qui se demande "quand est-ce qu'on va me foutre pla paix", la pose de la bague, le serrage et le résultat, bien visible de loin

3e étape (notre bécasseau n'est pas au bout de ses peines) : la pose d'une petite languette en plastique verte avec 3 lettres qui permettent d'identifier l'animal à distance (les lettres peuvent se lire aux jumelles ou sur une photo)... on n'utilise pas des lettres qui peuvent être confondues, donc seules 15 lettres de l'alphabet sont utilisées.

notre oiseau sera le VAA... tout le monde a bien lu ??
notre oiseau sera le VAA... tout le monde a bien lu ??
notre oiseau sera le VAA... tout le monde a bien lu ??

notre oiseau sera le VAA... tout le monde a bien lu ??

pose et collage
pose et collage
pose et collage
pose et collage
pose et collage
pose et collage
pose et collage
pose et collage

pose et collage

Voici notre bécasseau bientôt aux bouts de ses peines, me direz-vous...

Le paradis des zozios et jeu concours
Le paradis des zozios et jeu concours
Le paradis des zozios et jeu concours

Pas du tout... il faut maintenant prendre ses mensurations :

- longueur de l'aile

Le paradis des zozios et jeu concours
Le paradis des zozios et jeu concours

- longueur du bec... 29,7 mm pour notre ch'ti père, mesuré au pied à coulisse cher à tous les profs remarquables de techno qui ont mal tourné en prof de math

Le paradis des zozios et jeu concours
Le paradis des zozios et jeu concours

- pesée

... et là arrive un nouveau jeu concours...

Comment peser un oiseau non endormi ????

Ça va me permettre de tester si vous avez lu jusque là ! Vous aurez les commentaires sur l'analyse de document de l'autre jour en même temps que les résultats de ce nouveau jeu concours.

 

Et au cas où il y en a qui se demande pourquoi on marque cette pauvre bête : c'est pour voir où il migre l'hiver. On espère donc que des ornithologues, amateurs ou pas, observent sa présence et l'enregistrent dans la base de données. La plupart des bécasseaux violets migrent le long de la côte norvégienne, le sud de la Suède, l'Angleterre et l'Ecosse.

 

Et enn réponse à une question de rlp d'il y a fort longtemps, la différence entre marée haute et basse atteint 1,5 m dans les périodes où la marée est importante mais pas exceptionnelle. C'est pas mal quand même.

Après, on a recommencé toute la procédure avec un 2e oiseau, beaucoup plus stressé... pauv'

la 2e victime
la 2e victime
la 2e victime
la 2e victime

la 2e victime

Commenter cet article

rlp 30/05/2014 10:19

Autre solution débile :
Pour la pesée,
- soit on ligote la bestiole
- soit on "plante" son long bec dans quelque chose de bien lourd pour qu'il y reste coincé, les fesses en l'air
Et on se dit "c'est pour la bonne cause !..."

Sophie Cordon 30/05/2014 18:43

il y a de l'idée dans la 2e suggestion ;-) mais c'est pas tout à fait ça

rlp 30/05/2014 10:16

1) Jeu concours :
On remet le chti becasseau dans son piège (ou autre "cage").
On pèse.
Puis on libère (enfin !) la pôv bête, qui ne vole plus droit (car plus lourde côté "décoration")
Et on pèse à nouveau.
On sort sa joli calculette (parce que plus personne ne sait compter sans !)
Et on réfléchit des heures pour savoir quelle est l'opération à faire pour en déduire le poids du chti gars...
2) pour achever de le traumatiser, on peut aussi estimer son volume en noyant le zozio dans un bocal d'eau...

Sophie Cordon 30/05/2014 18:46

J'aime bcp l'idée de la mesure du volume par déplacement d'eau mais apparemment, le volume, on s'en fout !
on ne peut pas le peser dans le piège qui n'est pas transportable et on ne peut pas le peser dans le sac en toile dans lequel il a été transporté et séquestré le temps que les crétins de spectateurs (dont moi) arrivent parce que le sac est vite mouillé, sali... ça fausse la mesure

À propos

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/