Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les-aventures-de-Sophie-dans-l-arctique.over-blog.com

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/

16 Jun

De l'art de remplir les valises

Publié par Sophie Cordon

Après bientôt 12 ans d'expatriation (ou plutôt 11 ans et demi, parce que maintenant je suis norvégienne donc je suis chez moi), j'ai développé une maîtrise quasi-totale de l'art de faire les valises, surtout au moment du retour de France...

Parce que, pour ceux qui n'ont jamais habité hors de l'hexagone, il faut savoir que malgré les années qui passent, il y a certains produits français qui nous manquent à l'étranger et dont on a du mal à sa passer. L'idée est donc de bourrer à bloc les valises et autres sacs de voyage pour pouvoir rapporter le maximum.

La technique commence par le choix de la bonne compagnie aérienne : pour ma part, entre Longyearbyen et Oslo j'ai le choix entre SAS et Norwegian, même chose entre Oslo et Nice. Avec Norwegian on a le droit à 20 kg, avec SAS à 23... si le prix des billets d'avion est comparable, je n'hésite pas et je prends SAS... d'autant qu'avec SAS, je peux me préenregistrer et choisir gratuitement ma place (pour le vol Oslo-Longyearbyen, je recommande les places 28F, 29F ou 30F = fenêtre placée du côté de la vue lors de l'arrivée à Svalbard, bien en arrière des ailes mais pas tout à fait au fond de l'avion où il n'y a pas de place pour les bagages... à savoir aussi qu'à Longyearbyen on peut débarquer par l'arrière de l'avion).

Vient ensuite le choix de la valise... j'ai banni les sacs de voyage qui sont légers et permettent de prendre plus de contenu, mais je n'ai pas trop confiance quant à la survie de certains produits "à risque", avec emballage en verre, genre miel... imaginez le carnage. Il y a aussi le problème qu'un sac ça se porte et 23 kg, ça commence à faire... à moins d'avoir un sac à roulettes. Mais une valise complètement rigide, c'est lourd. donc j'ai choisi un compromis : une valise rigide sur les bord mais toile au centre, à 4 roues motrices ;-) pour plus de facilité de glisse (mais ça pose quelques problèmes dans le métro parce que les roues ne se bloquent pas). En plus il y a un système de fermeture éclair qui permet d'augmenter le volume de la valise au besoin. En général, mon problème se situe plus au niveau du poids que du volume (je parle de la valise ;-)....). Si le volume est trop grand par rapport au contenu, ça ne va pas non plus puisque ça se balade et ça finit par de la casse.

Donc qu'est-ce qu'une Sophie au Svalbard rapporte de France et d'Oslo ???

Comme je transitais par Oslo et qu'il faisait une chaleur à crever à Nice, j'ai limité le frais pour une fois (donc pas de lapin, pas de magrets de canard... bouuhhhhhhhhhhh! sniffff!).

Pour cette fois, le frais s'est donc limité à quelques fromages à pâte dure : 2 morceaux de parmesan, 1 de comté, 1 d'Etorki et 1 de cantal + 1,4 kg de rhubarbe de la maison de montagne :-)) (et la confiture est déjà faite).

Sinon, voici la liste en vrac :

- des éponges végétales (parce qu'ici ça n'existe pas et les éponges plastiques à 2 balles... beurk pouah)

- du décolor'stop

- des amandes en poudre (parce qu'ici c'est cher)

- des amandes effilées (parce qu'ici, ce ne sont pas les mêmes : plus épaisses et avec la peau et selon ce qu'on fait, c'est mieux ou moins bien)

- des amandes mondées (parce qu'ici ça n'existe pas)

- des pignons (parce qu'ici, ça coûte un bras)

- des noix de pécan (parce qu'ici, ça coûte un oeil)

- 2 paquets de pralin

- du chocolat à croquer... c'est un cadeau... ça ne se refuse pas ;-)

- du Nestlé dessert

- du safran en dosettes

- des gousses de vanille

- de l'essence de vanille

- du 4 épices

- du café (3 paquets) parce qu'ici, il n'y a pas de choix sur l'expresso à prix abordable

- un petit pot de rouille (parce qu'ici ça n'existe pas)

- un pot de cornichons

- un pot d'olives de Nice

- 2 pots de miel de 500 g : miel de châtaignier et miel de montagne... parce qu'ici je ne trouve que du miel de fleurs et je n'aime pas, et ça coûte la peau duc

- sachets de levure Alsa pour faire les yaourts (c'est un essai... parce que sinon je dois quand même acheter un pack de 4 yaourts à 4 euros pour faire une série de yaourts que je repique ensuite)

- 2 petits blocs de foie gras (il faut planifier les fêtes de fin d'année... je ne sais pas quand je retournerai en France)

- assortiment petits pâtés, terrines et autres gésiers confits parce que finalement, ça ne me revient pas plus cher que le thon en boîte ici

- 1 paquet d'Ebly

- 1 paquet de Quinoa

- 2 déodorants Khéops, parce que c'est le seul type de déo dont l'odeur ne m'insupporte pas (et pour cause, il n'a pas d'odeur ou presque)

- mascarat, waterproof bien sûr (sinon l'hiver, ça coule au moment du dégel quand on rentre au chaud), eye liner (waterproof mais lavable à l'eau tiède... je suis sceptique)

- un petit flacon de fond de teint : je n'en mets pas en général mais avec ma carrière internationale de danseuse irlandaise, j'ai des obligations

- 2 pots de crème visage jour et nuit => jour de mars à septembre, nuit d'octobre à février ;-)

- 2 tubes de 15 mL de crème pour les yeux commandés sur le net et qui sont arrivés dans un carton de 60 cm x 30 cm x 15 cm... au moins, je n'exagère même pas... demandez à Papoun et Mamoune

- des bandes de cire visage parce que la moustache qui gèle l'hiver, c'est moyen pour le look

- du dentifrice (moins cher)

- une brosse à dent ( la mienne n'était plus bonne à rien)

- des têtes pour brosse à dent électrique (je croyais que c'était moins cher mais peut-être pas en fait... la brosse à dent normale ne me sert que pour les voyages)

- un flacon de mercryl... parce que quand on est un boulet, il faut tout prévoir

- des sparadraps... parce que quand on est un boulet, il faut tout prévoir ;-)

- des limes à ongle (pour m'occuper l'hiver à la boutique)

- une chevillère (aussi lié à ma carrière internationale de danseuse irlandaise, c'est dur la vie d'artiste)

- des soutifs, parce qu'ici personne n'en vend... par contre on trouve les brassières sport

- un multi-outil pour réparation de vélo puisque je ne trouve plus le mien et que je dois changer mes pneus (encore qu'il n'y a pas d'urgence : je viens de rentrer sous un mélange pluie-neige)

- plein de tisanes parce qu'ici je ne trouve que camomille, tilleul et églantier et j'aime pas ! pourtant il faut bien que je mette quelque chose dans ma tasse magique offerte par mes élèves de 1ere S de l'an dernier

De l'art de remplir les valises
De l'art de remplir les valises

J'ai bien dû oublier des trucs, mais vous avez l'essentiel ;-)

Impressionnés ??

Commenter cet article

MPiiiii 22/06/2014 22:43

Ça me rappelle quand on rentre de France dis!
Et en plus, c'est les mêmes produits : éponges végétales, décolor'stop, tablettes de chocolat, safran, gousses de vanille, cornichons, levure chimique, foie gras, déodorant, fond de teint, bandes de cire et tisanes.

rlp 17/06/2014 21:14

la prochaine fois, il va falloir optimiser mieux que ça
et réfléchir à comment supprimer les pots en verre, super lourds...

Sophie Cordon 18/06/2014 22:34

J'ai déjà acheté du miel en emballage plastique, mais il n'est pas très bon :-(

Mame Bonhomme 17/06/2014 14:32

IM-PRE-SSIO-NES!!!!

À propos

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/