Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les-aventures-de-Sophie-dans-l-arctique.over-blog.com

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/

02 Jun

Migration

Publié par Sophie Cordon

Me voilà en chemin vers d’autres contrées.. où la nuit existe... d’abord juste un soupçon de nuit puisqu’une première escale à Oslo pour un jour et demi, avant d’affronter la vraie nuit encore plus au sud.

Départ un peu laborieux, à cause de ma grande patience qui a déjà été mise à rude épreuve. Ça a commencé par l’attente du bus navette pour l’aéroport, très en retard mais c‘était prévisible : ce weekend avait lieu le Toppturfestival de Svalbard (sujet douloureux pour certains d’entre nous, 2 pour être précis, refoulés au moment des inscriptions) donc la plupart des festivaleux (je sais, ça n’existe pas) repart aujourd’hui et j’imagine que tous ceux qui peuvent ont choisi le vol Norwegian, direct pour Oslo. Le bus s’est donc avéré très vite trop petit et, telle la multiplication des pains, nous avons eu droit à la multiplication des bus : 3 au final pour essayer de gérer l’abondance de foule et surtout l’abondance de bagages... parce que nos festivaleux avaient avec eux le matos de ski, le matos de sécurité avalanche et le matos camping... ça fait du bordel tout ça ! L’avion va donc être bien lesté.

Arrivée à l’aéroport, j’ai été une des premières à sortir et à trouver ma valise (normal puisque j’étais une des dernières à monter dans le bus donc la valise était sur le dessus du tas) et là, de me précipiter vers l’enregistrement pour passer avant le gros de la foule... c’était sans compter la poisse légendaire de Sophie : il n’y avait que 6 personnes devant moi mais il a bien fallu 20 minutes pour gérer les 4 premières. Ça a commencé par des problèmes de correspondance (des danois...) puis un problème de bagages : les bagages enregistrés sont payants sur Norwegian et ils n’avaient pas l’air d’accord. A cela c’est ensuite greffé un problème technique pour imprimer les cartes d’embarquement... bref... alors que les gens défilaient à vive allure dans la file voisine, nous, inertie totale et la plus grosse progression que nous ayons faite a été latéralement lorsqu’il a fallu changer de « guichet » puisque la machine refusait d’imprimer les cartes d’embarquement. Sophie, elle, a été gérée en 2 minutes, toute fière de pouvoir présenter pour la 1ere fois mon permis de conduire norvégien comme pièce d’identité. Ce n’est pas nouveau que j’aie un permis norvégien mais seuls les norvégiens peuvent sans servir comme pièce d’identité entre Svalbard et Fastlandet. J’aurais pu faire ma maligne avant, parce que rien n’indique dessus si je suis norvégienne, française ou autre... mais respectueuse des lois comme je suis, j’ai attendu d’être officiellement norvégienne. J’ai aussi réussi à négocier une place fenêtre, en remerciement pour mon extrême patience (mais je doute qu’il y ait eu assez de places fenêtre pour tous ceux qui ont été patients !).

Ensuite, le passage de la sécurité a été assez efficace... même s’il y a toujours des boulets qui n’ont pas compris qu’il faut qu’ils enlèvent leur veste, leurs chaussures, ne trouvent plus leur boarding pass et autres bouletteries. Sophie, après des années d’expérience, passe la sécurité à moitié nue (sans veste, sans polaire, sans chaussures, sans ceinture, sans barrette...) mais ne bip pas !

derniers regards sur le Svalbard à travers la fenêtre très très sale ! l'aéroport et les antennes de Svalsat, on dirait qu'il y en a plus à chaque fois que je les survole ! ok, la dernière fois , c'était en novembre et il faisait nuit !
derniers regards sur le Svalbard à travers la fenêtre très très sale ! l'aéroport et les antennes de Svalsat, on dirait qu'il y en a plus à chaque fois que je les survole ! ok, la dernière fois , c'était en novembre et il faisait nuit !
derniers regards sur le Svalbard à travers la fenêtre très très sale ! l'aéroport et les antennes de Svalsat, on dirait qu'il y en a plus à chaque fois que je les survole ! ok, la dernière fois , c'était en novembre et il faisait nuit !

derniers regards sur le Svalbard à travers la fenêtre très très sale ! l'aéroport et les antennes de Svalsat, on dirait qu'il y en a plus à chaque fois que je les survole ! ok, la dernière fois , c'était en novembre et il faisait nuit !

Me voici donc loin de Svalbard pour 2 semaines mais pour ne pas créer de crise chez ceux qui sont devenus accros ;-) je vais essayer de vous publier quelques articles sur des sujets qui étaient en attente... parce que c’est un blog sur le Svalbard, pas sur où je passe mes vacances !

 

Commenter cet article

Anonyme 03/06/2014 21:54

Quand je pense que l'héroïne du blog est chez moi, là.... c'est un grand moment de motion!!!

Sophie Cordon 03/06/2014 21:58

ah ah!!! faut dormir maintenant pour te remettre des ECE !! ;-)

olive 03/06/2014 17:40

J’espère que tu as passé ton vol a discuter avec un voisin qui était au Toppturfestival pour avoir plus d'info pour l’année prochaine...;))

Sophie Cordon 03/06/2014 21:29

non... c'était un vieux croulant qui a dormi tout le long... il n'était certainement pas au toppturfestivalen ;-)

À propos

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/