Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les-aventures-de-Sophie-dans-l-arctique.over-blog.com

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/

15 Jun

Retour au bercail

Publié par Sophie Cordon

Eh bien, ça y est... je suis retournée à la maison de moi, aujourd'hui... :-))

Après un aller tout confort en train vers Gardermoen, l'aéroport d'Oslo (en fait, je trouve le train beaucoup plus confortable que le Flytog : beaucoup moins de monde, presque moitié prix, même durée de trajet depuis Nationaltheatret... donc si vous en trouvez un dans les bons horaires, n'hésitez pas !

J'ai récupéré ma valise de 23 kg (si si, c'est autorisé sur SAS) que j'avais abandonnée lâchement à la consigne de l'aéroport, je me suis enregistrée toute seule (c'est pas nouveau), j'ai fait la dépose bagage toute seule (ça c'était nouveau pour moi... bientôt on va nous demander de mettre le bagage dans la soute !), je passe la sécurité avec brio et un minimum de queue... et là, boulette ! Je suis passée dans la partie internationale de l'aéroport et ce n'est que quand je n'ai pas trouvé mon vol sur le panneau d'affichage que j'ai réalisé que je partais du national puisque je volais via Tromsø ! (Avec Svalbard qui est en Norvège sans être en Norvège et hors Schengen alors que le reste de la Norvège en fait partie, on ne s'y retrouve pas !)... Malheureusement, le demi-tour est interdit et on m'a envoyée porte 42 pour atteindre un escalier me permettant de faire tout le trajet qu'on fait quand on vient d'atterrir jusqu'à l'autre escalier, qui descend celui-là, avant de passer la douane, de sortir dans le hall d'arrivée, de remonter au hall des départs et de repasser la sécurité... sans refaire la même boulette !

J'ai fait ma Sophie quoi !

D'ailleurs, il y en a peut-être 2 qui ont aussi fait leur Sophie : on a attendu un moment 2 passagers qui ne sont jamais arrivés et ils ont fini par sortir leurs bagages et on est parti sans eux... ils ont peut-être suivi le même parcours que moi avec moins d'efficacité !

Le comble, c'est qu'on nous a conduit en bus à l'avion qui était garé porte... 42, bien sûr ! (ceux qui n'ont pas compris le "42, bien sûr !" doivent relire depuis le début).

A part ça, rien à signaler à part que l'avion était assez vide, surtout sur le trajet Oslo-Tromsø et qu'on est arrivé avec 15 minutes de retards à Longyearbyen parce que, je cite, il y avait un autre avion SAS devant nous et qu'il faut laisser une distance minimum de sécurité. Du coup, le pilote a pris un peu le chemin des écoliers et on a pu encore plus profiter de la vue.

aperçu sur Bjørnøya = l'île aux ours (où il n'y a pas spécialement d'ours, d'ailleurs), située à mi-chemin entre Tromsø et Longyearbyen... c'est pas si souvent qu'on la voit d'avion

aperçu sur Bjørnøya = l'île aux ours (où il n'y a pas spécialement d'ours, d'ailleurs), située à mi-chemin entre Tromsø et Longyearbyen... c'est pas si souvent qu'on la voit d'avion

ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez
ça défile comme si vous y étiez

ça défile comme si vous y étiez

Ça m'a permis de voir que le front de beaucoup de glaciers est très crevassé, ce qui est plutôt nouveau pour certains d'entre eux (à Svalbard, les glaciers bougent généralement très peu) et j'ai vu des petits lacs bleus sur certains glaciers, ce que je n'avais pas vu avant... mais c'est peut-être un hasard.

Arrivée à l'aéroport, je suis tout de suite retombée dans le bain Svalbard : pendant qu'on attendait les bagages, on nous a annoncé qu'un livre en allemand avait été trouvé dans l'avion et que la personne qui l'avait oublié/perdu pouvait le récupérer au comptoir SAS... vous avez déjà entendu un truc pareil dans un aéroport ??

Ensuite j'ai négocié avec le chauffeur du bus navette de l'aéroport pour qu'il s'arrête où ça m'arrangeait, rien que pour moi... et il l'a fait... et sans râler en plus !

J'ai retrouvé un air respirable : 0,5°C et un petit vent... de quoi rafraîchir les esprits après les 32°C de Nice ! Franchement, je préfère... et sans hésitation !

D'ailleurs quand on a décollé de Tromsø, le pilote nous a annoncé la météo à Longyearbyen :"averses de neige, vent, sinon du beau temps"... humour norvégien ?? ;-)

petit coup de pub pour SAS ;--)

petit coup de pub pour SAS ;--)

Commenter cet article

Claire 16/06/2014 22:23

Hello,
Tes statistiques vont exploser, j'ai lu tout ton blog ce week-end :)
Je l'ai trouvé vraiment très intéressant ! C'est courageux de tout lâcher pour vivre son rêve...
Maintenant je surveille le verre à champagne depuis la webcam... l'été est encore loin !
J'espère que tu continueras longtemps à écrire et à prendre de magnifiques photos.
@+
Claire

PS : mais comment fait ta patronne pour éviter la faillite ?!

Sophie Cordon 17/06/2014 08:55

Bienvenue, Claire totalement inconnue ;-)
Pour ce qui est de la survie de la boutique, je pense que ça repose presque uniquement sur les mois d'été et le fait qu'on vit partiellement sur un stock d'avant... la situation a l'air de se déliter petit à petit, avec l'explosion des boutiques sur le net

Claire 17/06/2014 08:32

Une Claire totalement inconnue :)
Je suis venue par là : http://www.scoop.it/t/hurtigruten-arctique-antarctique

Sophie Cordon 16/06/2014 23:56

Effectivement, j'ai noté un pic dans le nombre de pages consultées... ;-)
C'est Claire celle que je connais = Claire K ?? ou c'est une Claire inconnue de moi ?

À propos

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/