Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les-aventures-de-Sophie-dans-l-arctique.over-blog.com

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/

06 Sep

Ut på tur, aldri sur

Publié par Sophie Cordon

Les lecteurs fidèles vont bientôt devenir pro en norvégien... pour ceux qui ne le sont pas déjà, bien sûr !

Explication pour les non-norvégophones : le titre est une expression qui veut dire sur le fond que quand on va se promener, ça met les gens de bonne humeur ou en tout cas ça les empêche d'être aigris, acariâtres (il m'a fallu 3 essais pour arriver à écrire ça !), un truc dans ce genre. Je ne suis pas experte en traduction, moi... c'est pas comme certain(e)s ;-) Comme vous voyez, en norvégien ça rime et la formule est efficace.

Rien que pour le fun, vous pouvez essayer un petit coup de google translate... on n'est pas déçu du résultat !!

Donc maintenant que le titre est expliqué, venons-en au choix du titre...

Comme vous les savez si vous avez tout suivi, je viens de déménager, je ne suis pas encombrée par les meubles et mon dos ne semble guère apprécier le lit de camp... ceci commence à me courir sur le haricot (même si de haricot je n'ai point, quel que soit ce qu'on sous-entend par haricot.... je ne vois pas bien ce que j'ai qui ressemblerait à un haricot... un rein peut-être si on pense haricot blanc... pas vert !... mais je m'égare). Donc, profitant du fait que je finissais aujourd'hui à 14h, je me suis décidée à rendre visite à mon proprio et voisin après avoir déposé ma demande d'alkoholkort (je pense que vous êtes capables de comprendre) chez le Sysselmann ("shérif") afin d'avoir enfin le droit d'acheter de l'alcool... pas que je compte boire pour oublier l'absence de meubles, mais un peu de rhum dans les crêpes, c'est pas dégueu non ? Et le rhum n'est peut-être pas beaucoup plus cher que le lait !!! J'en ai profité pour reprendre le dossier "changement de nationalité" et essayer de voir si quelqu'un peut faire un petit effort pour que je n'aie pas à rester 2 mois à Oslo sans nationalité, sans papier, sans logement et sans travail... et donc sans le sou... quand l'ambassade recevra l'acceptation de ma demande de renonciation à la nationalité française... (c'est pas simple... voilà où passent nos impôts... pour les mauvais langues, oui, je paye des impôts en France et ça va même continuer l'an prochain... hélas !)... Affaire à suivre...

J'ai aussi été signaler mon changement d'adresse en bonne citoyenne du Svalbard et me taper la discute avec ma "grande" copine du skattekontor. Non, ce n'est pas ironique... c'est elle qui m'a aidée à me faire enregistrer comme habitante permanente.

Bref, après avoir règlé ça, me voici en route pour l'affrontement avec le proprio... qui me demande comment ça va... moi de dire que pas trop bien, que c'est assez déprimant d'être dans un appart sans meubles (histoire de le faire culpabiliser un peu) et de demander où sont les meubles qui étaient dans cet appart avant (c'est pas un avant récent, mais les meubles ça ne disparait pas comme ça, surtout ici)... no answer... mais v'là qu'il me dit qu'on va essayer de trouver ce qui manque aux enchères ou sur facebook (le groupe magique dont j'ai déjà parlé... aujourd'hui, c'est un test... beaucoup de références à des choses abordées précédemment... je pense que bientôt je vais vous pondre un quiz !)... quand ont lieu les enchères ?? début octobre... début octobre ???... début octobre !!!!!!!!!! non, mais hein ?? je ne vais pas attendre un mois pour avoir des meubles et surtout un lit correct ! Réponse : et tu veux que je les trouve où, ici, les meubles !

Certes...

Un peu plus tard, constat de la situation chez "moi"... et voilà qu'il me part dans un laïus sur le fait que je ne comprends pas comment les choses fonctionnent à Svalbard et patin couffin... Limite si je ne suis pas capricieuse ou difficile, si on l'écoute !

Mais enfin ! Est-ce vraiment de la mauvaise foi ou est-ce qu'il fait semblant de ne pas comprendre que le problème de fond, ce n'est pas comment/quand/où trouver des meubles... c'est qu'il a omis de me dire qu'il n'y en avait pas et qu'il savait très bien que je m'attendais à ce qu'il y en ait ! et que justement, la capricieuse difficile habituée à la vie urbaine d'Oslo, sait très bien que se procurer des meubles ici, ça relève du parcours du combattant et que je n'aurais jamais pris cet appart si j'avais su qu'il était vide !

Donc, après ça, il fallait que j'aille prendre l'air et me défouler en gravissant Sukkertoppen, glissant dans les pierriers et regravissant l'autre versant pour atteindre Lindholmshøgda (et 2 topptrimturer d'un coup... encore une référence pour les initiés !). Comme vous devez le constater, je n'ai pas dû être assez longtemps "ut" car je suis toujours un peu "sur" mais ça va mieux ! Surtout qu'en rentrant, j'avais 2 chaises (dépareillées bien sûr), une table de salon et une lampe qui m'attendaient devant "ma" porte violette. ça va pas m'aider à bien dormir, mais c'est déjà ça de pris !

La météo s'était carrément plantée... les soit-disant éclaircies sont devenues un temps très gris avec une bruinasse, limite "sludd" par moments... mais c'était beau quand même. Les mousses sont en train de tourner au orange/rouge.... de très belles couleurs en réalité, mais les photos sont décevantes et beaucoup sont floues, je ne sais pas ce que j'ai foutu. Je vous en mets quelques-unes malgré tout, mieux que rien...

Que voulez-vous... faut être sur place pour apprécier ! Même sans meuble ! ;-)

dans la vallée (oh oh...) entre Sukkertoppen et Lindholmshøgda
dans la vallée (oh oh...) entre Sukkertoppen et Lindholmshøgda
dans la vallée (oh oh...) entre Sukkertoppen et Lindholmshøgda
dans la vallée (oh oh...) entre Sukkertoppen et Lindholmshøgda
dans la vallée (oh oh...) entre Sukkertoppen et Lindholmshøgda
dans la vallée (oh oh...) entre Sukkertoppen et Lindholmshøgda

dans la vallée (oh oh...) entre Sukkertoppen et Lindholmshøgda

quelques panoramas en chemin
quelques panoramas en chemin
quelques panoramas en chemin
quelques panoramas en chemin
quelques panoramas en chemin
quelques panoramas en chemin

quelques panoramas en chemin

Un beau specimen de champignons sur le chemin du retour... l'ensemble faisait environ 20-25 cm de diamètre mais ne respirait pas la fraîcheur... je crois que j'ai râté la saison
Un beau specimen de champignons sur le chemin du retour... l'ensemble faisait environ 20-25 cm de diamètre mais ne respirait pas la fraîcheur... je crois que j'ai râté la saison
Un beau specimen de champignons sur le chemin du retour... l'ensemble faisait environ 20-25 cm de diamètre mais ne respirait pas la fraîcheur... je crois que j'ai râté la saison
Un beau specimen de champignons sur le chemin du retour... l'ensemble faisait environ 20-25 cm de diamètre mais ne respirait pas la fraîcheur... je crois que j'ai râté la saison
Un beau specimen de champignons sur le chemin du retour... l'ensemble faisait environ 20-25 cm de diamètre mais ne respirait pas la fraîcheur... je crois que j'ai râté la saison

Un beau specimen de champignons sur le chemin du retour... l'ensemble faisait environ 20-25 cm de diamètre mais ne respirait pas la fraîcheur... je crois que j'ai râté la saison

Commenter cet article

Chantal Leclair 12/01/2014 19:31

Belles photos!

myrtille 07/09/2013 15:51

Tu t'es fait le pain de sucre ;-)...après ça, tu devrais bien dormir, même sans lit non ?

Et dis-moi ton proprio, c'est Stephano ? (et t'as vu ça rime aussi en français)...
parce que c'est un peu abusé que de te louer l'appart sans meuble effectivement...Sinon tu vas ramasser du bois, t'enfiles ta tenue de menuisier et tu te construis un lit...Autre idée, tu files vers TempleFjord et tu vas chercher les deux lits métalliques qu'on y avait croiser ;-)

Bisous la belle, profite bien surtout...Je file à Oslo mardi, je penserai bien à toi !

À propos

http://lesaventuresdesophiearctique.eklablog.fr/